Le K-Way : la pièce forte du vestiaire masculin

Depuis quelques années, l’esprit vintage est LA grande tendance. Très apprécié, le vintage donne le ton à cette mode pour décorer nos intérieurs. Du meuble d’appoint à l’objet déco, les standards de la décoration rebootent les intérieurs tantôt désuets, tantôt contemporains. D’ailleurs, il n’a jamais été aussi tendance que de chiner sur les sites de seconde main, d’arpenter les vide-greniers ou encore de récupérer le mobilier familial pour personnaliser sa déco. Le style vintage va même jusqu’à s’emparer de nos garde-robes.

Les pièces iconiques des tendances passées ne cessent de faire un come-back remarqué sur les podiums. Disparue au sortir des années 80, les épaulettes XXL connaissent un engouement depuis quelques saisons. Et que dire de la veste croisée empruntée aux années 30 qui occupe une place de choix dans le vestiaire masculin ?! Elle aussi est un must-have à l’image du pantalon en cuir, du pull en maille, de l’imprimé check, du foulard noué autour du cou ou encore de la chemise à imprimé hurlant. Parmi les valeurs sûres de l’hiver prochain, le K-Way, bien que longtemps délaissé, est LA PIÈCE RÉTRO par excellence. Le K-Way sort du placard avec style. La marque iconique des années 70-80 revient en force et lance une collection très branchée incontournable.

Le K-Way : un brin de nostalgie, une dose de fashion

Pièce indispensable du vestiaire en cas de pluie, le K-Way a révolutionné l’univers du prêt-à-porter alliant confort et praticité. En effet, cet accessoire a connu un succès sans précédent en raison de sa légèreté, de son aspect pratique et de sa facilité déconcertante de rangement. Après une mise au placard, le K-Way homme s’impose de nouveau comme une it-pièce. Bien qu’il conserve ses valeurs profondes, de nouveaux produits voient le jour.

Si les modèles classiques « Léon » et « Claude » sont conservés à l’identique dans les moindres détails, la marque étoffe sa gamme. Coupe-vent « Orsetto » fourré polaire, coupe-vent « Amaury » aux allures de bloomer, coupe-vent « Jacques » réversible effet doudoune … l’aventure K-Way se poursuit avec des manteaux, des doudounes, mais aussi une large gamme de vêtements et des accessoires. Les imprimés tendance, les matières nobles telles que le cachemire ou le duvet font aussi leur apparition, idéal pour s’y lover dès les premiers frimas de l’automne. Le concept refait surface aujourd’hui insufflé d’un vent nouveau pour le plus grand plaisir des adeptes de couture et toujours avec ce même leitmotiv : celui de nous protéger des intempéries. Pas étonnant que son succès ne se démord plus depuis quelques saisons déjà.

Le K-Way : un univers du chic, un combo parfait

Esthétique, élégant et décontracté, le K-Way homme se porte toujours aujourd’hui. D’ailleurs avec une météo plutôt spéciale, mais de saison, sortir de chez soi sans un K-Way est loin d’être de la démence. Entre un ciel bleu azur au saut du lit et une pluie drue à l’heure du déjeuner, la période de la rentrée demande à s’équiper. Rien de tel qu’un K-Way dans ses affaires pour ne pas finir trempé de la tête aux pieds en fin de journée. Efficace par temps de pluie et de vent, il saura venir à bout des nombreux caprices et désagréments de la météo.

Exit les souvenirs légèrement traumatisants de ce vêtement dont le sketch éponyme de Dany Boon fait bien rire. Les matières sont désormais respirantes, anti-transpirantes, confortables à souhait et les coutures thermo-soudées. Chaque détail, finition assure une ventilation parfaite tout en étant imperméable. Si ce dernier est facile à ranger, tien de tel que de le sortir de son contexte pour apporter une touche cool aux looks urbains. Exit la légende urbaine qui veut le règne du streetwear touche à sa fin … il n’en est rien ! Il est possible de combiner le coupe-vent avec un pantalon chino, des sneakers basses et un t-shirt à col rond pour arpenter les rues de manière décontractée. Pour un look parfait le week-end, rien de tel qu’un denim, une paire de bottes. L’idée est d’opter pour un modèle qui s’arrête à mi-cuisse. S’il est plus long, mieux vaut que nous maîtrisions les volumes et les proportions pour éviter de tasser la silhouette. Côté couleur, rien de tel que d’opter pour des teintes qui changent comme un bordeaux ou un bleu pétrole pour avoir cette touche de sophistication. Pour apporter du style et associer ce nouveau classique urbain, l’idée est de ne pas porter une tenue très formelle à moins de vouloir jouer le mélange des styles. Dans ce cas, mieux vaudra privilégier à K-Way homme avec une matière noble et de très belles finitions comme c’est le cas avec la veste Manfield. Qu’il s’agisse de ce modèle ou non, l’idée est de faire en sorte que les pans du costume ne dépassent pas du K-Way. Quels que soient le style et la circonstance, en somme c’est free-style tant que nous évitons les cuirs suédés aux pieds.

ARTICLES ASSOCIES

COMMENTER

Rejoignez notre Newsletter !
1 - Profitez de nos offres exclusives avec nos partenaires
2 - Soyez parmis les premières à être informée de la sortie d'une nouveauté inédite en France que nous vous préparons !
Valider
Pas de publicité invahissante ni de partage de vos données !
Nous essayer c'est nous adopter!
close-link