Rétention d’eau : causes, traitements, prévention

Ce sont principalement les femmes qui souffrent aujourd’hui de rétention d’eau, également connue sous le nom « d’œdème », mais les hommes ne sont pas non plus épargnés.

Cette accumulation d’eau dans le corps est principalement localisée dans les jambes : mollets, chevilles et pieds. Mais il est possible qu’elle provoque des gonflements sur d’autres parties du corps.

Cependant, il existe plusieurs solutions actives ou préventives pour éviter ou soulager la rétention d’eau dans le corps.

En quoi consiste la rétention d’eau?

Commençons par le commencement. Vous le savez, le corps humain est constitué à 65-70% d’eau. Deux tiers de cette eau se trouvent dans des cellules de notre corps et le tiers restant se situe à l’extérieur de ces cellules ou dans les vaisseaux sanguins ou entre les cellules. 

Pour définir la rétention d’eau, c’est une accumulation anormale d’eau dans certaines zones de notre corps, généralement à la suite d’une insuffisance veineuse.

Si notre corps fonctionne correctement, l’eau est évacuée par les reins. Mais dans le cas de l’œdème, cette eau non évacuée vient créer une accumulation de liquide qui va migrer dans les tissus et former un gonflement.

Quelles sont les causes et les facteurs de la rétention d’eau?

Suivant les personnes, les facteurs et les causes de la rétention d’eau peuvent être différents, mais en général ce sont les mêmes qui reviennent et parfois, les causes se cumulent entre elles. Les principales causes de la rétention d’eau sont :

  • La chaleur, qui entraine une dilatation des vaisseaux sanguins et qui les rend plus poreux. Elle favorise également la sortie d’eau des vaisseaux sanguins, ce qui empêche l’absorption depuis les tissus ;
  • La tenue de position statique prolongée, principalement les positions assises et debout ;
  • Une alimentation riche en sel, car le sodium mélangé à l’eau ne permet pas une bonne évacuation ;
  • La consommation de glucides, en particulier à la suite d’une période de privation (régime ou pathologie) ;
  • Les hormones, en particulier pendant la grossesse, avant les règles, à la ménopause ou en cas de prise d’une pilule contraceptive non adaptée ;
  • Certains médicaments, principalement les anti-inflammatoires, les corticostéroïdes ou les bloqueurs de canaux calciques ;
  • Certaines pathologies comme l’insuffisance rénale, veineuse ou cardiaque, car elles perturbent le système de régulations des fluides ;
  • Et une mauvaise circulation sanguine.

Où est-elle localisée et quels sont les symptômes?

Les symptômes de la rétention d’eau se manifestent par un gonflement anormal des tissus

Comme nous l’avons évoqué plus haut, ce sont principalement les jambes (mollets, chevilles et pieds) qui sont touchées par la rétention d’eau à cause de la gravité.

Mais il est également possible de faire de la rétention d’eau dans l’estomac, du foie ou des intestins, ce qui cause des ballonnements plus ou moins désagréables.

Dans des cas plus rares, la rétention d’eau peut se faire un niveau du visage, ce qui donne un aspect et une sensation bouffie ou joufflue. 

Un autre symptôme a été observé sur certains patients : la prise de poids très rapide et inexpliquée. Il est possible de prendre jusqu’à 3kg en moins de 24h. Ce ne sont pas des kilos que vous avez pris à la suite d’un excès alimentaire, mais simplement d’une fluctuation anormale de votre poids en 24h. 

rétention d'eau

Comment prévenir la rétention d’eau?

Pour lutter contre la rétention d’eau, c’est principalement sur l’alimentation qu’il va falloir se pencher et ainsi limiter les causes de la rétention d’eau. Pour cela, vous pouvez :

  • Réduire votre consommation de sel ;
  • Vous hydrater tout au long de la journée avec de l’eau, des tisanes, du potassium ou des aliments riches en eau ;
  • Limiter votre consommation d’alcool ;
  • Consommer davantage de protéines animales ou végétales ;
  • Privilégier les aliments aux vertus drainantes comme la myrtille, l’ananas, le pamplemousse, l’endive ou l’asperge ;
  • Fractionner vos repas.

Comment soulager la rétention d’eau?

Vous souffrez déjà de rétention d’eau ? Il va falloir employer la manière forte pour vous soulager !

Plusieurs options s’offrent à vous, en sachant que vous pouvez les cumuler pour plus d’efficacité : booster votre circulation sanguine, modifier votre alimentation ou encore, adapter votre tenue vestimentaire.

Modifier son alimentation

Tout comme pour la prévention de la rétention d’eau, vous devez adapter votre alimentation en commençant par diminuer drastiquement votre consommation de sel.

De plus, les bonnes graisses et huiles sont à privilégier, comme l’huile de noix, de soja ou de colza.

Attention, vous ne faites pas un régime, mais bien un rééquilibrage alimentaire.

Pour les fruits et légumes, optez pour les diurétiques, ils vont aider votre foie et vos reins à évacuer le trop plein de liquide présent dans votre corps. Et dernier point, ne négligez pas votre hydratation.

causes rétention d'eau

Booster sa circulation sanguine

En plus de changer vos habitudes alimentaires, vous pouvez relancer votre circulation sanguine en adoptant une routine sportive simple, mais efficace. Accrochez-vous et essayez de faire au moins 30 minutes de sport par jour et limiter la tenue de position statique assise ou debout. Vous pouvez faire de la marche ou de la course à pied, du vélo, de la natation ou tout simplement prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur ou aller chercher votre pain à pied.

Adapter sa tenue vestimentaire

Pour limiter la rétention d’eau, éviter au maximum de porter des vêtements trop serrés, même si ces derniers vous permettent d’avoir un ventre plus plat ou des fesses plus rebondies. Il n’est jamais sain de comprimer son corps.

Des solutions naturelles existent-elles?

En allant chez votre médecin, il va surement vous prescrire un traitement médicamenteux pour lutter contre la rétention d’eau.

Mais avant de passer par la case médicament, pourquoi n’essayeriez-vous pas des solutions naturelles pour lutter contre la rétention d’eau ?

Premièrement, les tisanes et les huiles essentielles sont de très bonnes alliées pour lutter contre la rétention d’eau. Pour les tisanes, les plantes à privilégier sont :

  • Le chiendent ;
  • Le thé vert ;
  • La reine-des-prés ;
  • Et le thé vert.

Pour les huiles essentielles, ce sont celles de cyprès, de cèdre et de genévrier qui vont permettre un décongestionnement des systèmes veineux et lymphatiques. L’EH de cyprès va permettre de réduire l’œdème et celle de cèdre stimule le drainage de la lymphe. Celle de genévrier est également réputée pour ses vertus drainantes.

Vous pouvez également ajouter à cela des massages, afin de relancer votre circulation sanguine.

lutter rétention d'eau

Summary
Rétention d'eau : causes, traitements, prévention
Article Name
Rétention d'eau : causes, traitements, prévention
Description
Comment lutter contre la rétention d'eau? Causes, traitements et solutions naturelles, nous abordons tous les points pour limiter...
Author
Publisher Name
Nelly

ARTICLES ASSOCIES

COMMENTER

Rejoignez notre Newsletter !
1 - Profitez de nos offres exclusives avec nos partenaires
2 - Soyez parmis les premières à être informée de la sortie d'une nouveauté inédite en France que nous vous préparons !
Valider
Pas de publicité invahissante ni de partage de vos données !
Nous essayer c'est nous adopter!
close-link