Ventes privées, soldes, promotions : quelles différences ?

Ventes privées, soldes, promotions : quelles différences ?

Comment s’y retrouver, entre les périodes de soldes, les promotions que l’on peut retrouver à différents moments de l’année, les ventes flash et les ventes privées, que les marques peuvent organiser presque quand bon leur semble ? Il faut l’avouer, il y a de quoi perdre la tête. Pour les consommateurs, c’est avant tout l’occasion de faire de bonnes affaires. Mais ne serait-il pas intéressant de connaître les avantages propres à chacun de ces événements afin de les anticiper et d’être en mesure d’en tirer profit au maximum ?

Tout comprendre des majeures différences entre ventes privées, soldes et promotions.

Toujours plus d’opérations commerciales : intérêts et conséquences

Peut-on encore réellement parler de périodes de soldes quand on sait qu’il y a des réductions ponctuellement toute l’année ? En France, les soldes ont lieu deux fois par an et c’est pour cela que l’on parle de soldes d’été et de soldes d’hiver. Elles durent entre un mois et un mois et demi et ont toujours été jusque-là, un événement très attendu. Cependant, quel intérêt y a-t ’il encore objectivement à attendre patiemment la moitié de l’année pour pouvoir se faire plaisir avec des soldes ? Alors que, bien avant, on va avoir la possibilité de profiter d’opérations commerciales par le biais de ventes privées notamment pour bénéficier de réductions tout aussi avantageuses… Là est tout le paradoxe…

Promotions en ligne : un changement dans les habitudes de consommation

La vente en ligne s’est largement développée ces dernières années, au point que si une marque n’a pas sa propre boutique sur internet aujourd’hui, elle devient obsolète. En effet, certaines enseignes n’existent de nos jours que sur la toile et ne possèdent aucun magasin réel ouvert au public. Des sommes importantes d’argent sont alors économisées et cela permet de proposer des promotions de manière régulière, au cours de l’année.

Personne ne s’en est jamais plaint et personne ne s’en plaindra jamais, surtout pas les acheteurs mais il est vrai que cela a peu à peu fait changer les habitudes des consommateurs ce qui a provoqué une évolution de leur comportement d’achat. Certains ont donc choisi de prendre parti en privilégiant les ventes privées alors que d’autres, un peu réfractaires au changement, continuent d’économiser durant des mois pour leur budget soldes.

Que préférer entre soldes, ventes privées et promotions ?

Que ce soit pour la vente privée, la promotion ou les soldes, le consommateur est attiré par l’idée de pouvoir faire des affaires. Dans nos têtes, à partir du moment où on paye moins cher que le prix affiché, on a l’impression de faire des économies.

Mais attention à ne pas tout confondre…

Les soldes : un évènement très encadré

Selon l’Institut national de la consommation, soldes et promotions n’ont dans le fond rien à voir et doivent être pratiquées selon des règles bien précises.

Les soldes, légalement, sont des ventes accompagnées et/ou précédées par de la publicité. D’après l’article L. 310-3 du code du commerce, elle sont présentées et annoncées comme étant réalisées dans le but d’engendrer un écoulement des stocks accéléré par le biais de réductions.

Ceci a donc un double effet qui est de faire gonfler les chiffres des commerçants en poussant à acheter en gros volume des articles vendus au rabais et de liquider la marchandise invendue.

Donc forcément cela est moins glamour que le principe de la vente privée qui est séduisant pour son côté qualitatif et qui offre de « vraies bonnes affaires ».

Les périodes à respecter pour les soldes sont prédéfinies pour chaque année civile. Une date et une heure de début et de fin de soldes sont prévues par l’arrêté du 27 mai 2019. Cela revient à une période de quatre semaines au cours desquelles les réductions appliquées sont habituellement divisées en plusieurs démarques.

La première correspondant au pourcentage de réduction le plus faible et la dernière démarque correspondant à la réduction la plus importante. En effet, certaines marques commencent avec des rabais aux alentours des –10% ou -20%, pour finir sur du -80% en fin de périodes. 

Des ventes privées et promotions toute l’année

Ventes privées, soldes, promotions : quelles différences ?

A l’inverse, les promotions peuvent avoir lieu plusieurs fois et à n’importe quel moment de l’année, à partir du moment où elles sont de courte durée et organisées en dehors des périodes officielles et réglementées des soldes. Les ventes privées quant à elles, offrent des promotions très régulièrement, mais attention les soldes sont les seules à avoir le devoir et le droit d’apposer la mention « soldes » sur les produits remisés.

Les soldes correspondent ainsi à un événement encadré et ouvert à l’ensemble de la population. Or, les ventes privées ou promotions, aussi diverses soient-elles, sont parfois réservées à une partie de la clientèle privilégiée. Sans pour autant être discriminatoires, elles nécessitent de remplir certains critères pour pouvoir y accéder, comme par exemple, la détention d’un carte de fidélité ou l’inscription à une newsletter.

Dans un autre style, certains magasins proposent de temps à autre des opérations uniques dans le but de rendre leurs produits plus accessibles à une partie précise de la population, telle que les étudiants.

Comme leur but final n’est pas le même, les soldes et les promotions ne suivent pas le même processus de déroulement.

Quid du réassort ?

Aucun réassort n’est permis lors des soldes d’été ou d’hiver et le contraire n’aurait aucun sens puisque l’objectif est justement d’écouler les stocks afin qu’il ne reste plus rien de l’ancienne collection. Les articles soldés doivent avoir été mis en vente depuis au minimum un mois avant la date de début de l’événement, c’est pourquoi vous n’y retrouverez jamais des pièces de la nouvelle collection. En revanche, les promotions permettent aux vendeurs de se réapprovisionner.

La revente à perte : dans quel cadre est-elle autorisée ?

Enfin, les soldes autorisent les reventes à perte dans le but de liquider des invendus afin de repartir avec des stocks à 0 pour la prochaine collection, selon le code du commerce, article L. 442-5, II, 7°alors que c’est interdit dans le cas des autres promotions.

Là où ventes privées, promotions et soldes biannuelles se rejoignent

Ventes privées, soldes, promotions : quelles différences ?

Comme points communs, il est obligatoire que le prix ait préalablement été déterminé et affiché aux consommateurs par l’annonceur, qui doit également pouvoir le justifier, conformément à l’arrêté du 11 mars 2015, relatif aux annonces de réduction de prix à l’égard du consommateur.

De plus, elles sont soumises à l’application des mêmes règles relatives à la garantie légale de conformité, des vices cachés et à l’obligation de délivrance conforme ainsi que celles relatives aux pratiques commerciales déloyales et trompeuses.

Finalement, force est de constater que chaque événement commercial a ses avantages. Tout dépend de ce que vous recherchez mais vous pourriez très bien trouver votre bonheur et tirer parti aussi bien des soldes que des ventes privées.

Tout est une question d’approche… Pour faire des économies, acheter en quantité à des prix cassés et pour toutes les personnes ayant un budget limité, choisissez les soldes. Pour les collectionneurs et collectionneuses, les fashionistas et toutes les personnes qui visent la qualité plutôt que la quantité, préférez les promos et ventes privées. Vous aurez accès à des pièces de la nouvelle collection avec une petite ristourne. Visitez donc les marques de luxe !

ARTICLES ASSOCIES

COMMENTER

Rejoignez notre Newsletter !
1 - Profitez de nos offres exclusives avec nos partenaires
2 - Soyez parmis les premières à être informée de la sortie d'une nouveauté inédite en France que nous vous préparons !
Valider
Pas de publicité invahissante ni de partage de vos données !
Nous essayer c'est nous adopter!
close-link